Envoyer un colis en russie

Vous souhaitez effectuer un envoi de colis en Russie, mais ne savez pas comment vous y prendre. Documents nécessaires, choix du transporteur ou encore restrictions douanières, les conditions sont multiples et vous pouvez vite vous retrouver perdus.

Votre répartiteur logistique Globex vous explique comment vous y prendre, ainsi que les bonnes pratiques à retenir pour effectuer l’envoi de vos colis jusqu’en Russie.


Quels sont les formalités d’envoi de colis en Russie ?

Envoyer un colis en Russie n’est pas une chose aisée et pour cause, cette action comporte un bon nombre de formalités à prendre en compte.

En premier lieu, il faut que vous sachiez qu’il est interdit d’effectuer des envois de marchandises à destination de particuliers en Russie. En effet, seuls les documents papier sans valeurs marchandes sont autorisés. Si vous êtes une entreprise et que vous souhaitez expédier autre chose qu’un document, vous devrez vous adresser à une entreprise spécialisée dans le transport de marchandises à l’international.

Qui plus est, vous devrez vous munir de certains documents importants à la livraison.


Envoi de colis en Russie : les documents nécessaires

Il est intéressant de noter, que tous vos envois depuis ou en partance de la Russie (hormis les documents papier n’ayant aucune valeur commerciale), se doivent d’être accompagnés d’une facture commerciale ou facture pro forma, à soumettre aux services de douane. Mais d’autres documents additionnels, comme des formulaires douaniers, peuvent vous être réclamés.


La facture commerciale 

Cette facture inclut généralement :

  • Une description détaillée des articles contenus dans le colis : par exemple pour les entreprises, la nature de la marchandise doit être justifiée par l’activité commerciale de la société de destination. Pour cette même raison, les exigences concernant le détail de la facture sont d’autant plus fortes. Vous pouvez, pour cela, utiliser le code « HS » ;
  • La valeur de votre colis ;
  • La provenance de votre colis.

Nous vous conseillons de remplir la facture commerciale avec soin, en vous assurant de la véracité de chaque information fournie avant de soumettre votre colis au transporteur. Vous éviterez bien des soucis comme les retards de livraison ou encore le retour de votre colis. Autre détail important, la facture commerciale devra exister en double exemplaire.


La déclaration de douane

La déclaration de douane ou formulaire CN23 est une formalité indispensable si vous expédiez un colis en dehors de l’Union européenne (UE). Ce formulaire au même titre que la facture commerciale, indique le contenu du colis et doit aussi être affiché à l’extérieur du carton d’expédition.

Obligatoire, pour tout envoi de colis en dehors de l’UE, il permet aux agents de douane de savoir ce que contient votre colis, quel type de marchandise vous expédiez, leur valeur, mais aussi d’avoir des informations sur l’expéditeur et le destinataire. Il leur permet aussi de contrôler et suivre les marchandises entrant et sortant du territoire et déterminer si les droits d’importations doivent être payés pour les produits que vous envoyez.

Pour être sûr de ne risquer aucun encombre, veillez à bien remplir ce formulaire pour éviter des sanctions forfaitaires atteignant parfois 100 % de la valeur réelle de votre marchandise.


Le certificat d’origine

Concernant certaines marchandises, le détail inclus dans les documents que nous avons évoqué plus haut n’est pas suffisant. C’est le cas de la Russie, et il est ainsi nécessaire pour certains types d’articles de prouver leur origine. Par exemple, c’est le cas pour les envois :

  • D’appareils électroniques ;
  • De thé ou de café : ils devront être accompagnés d’un certificat phytosanitaire et d’un certificat d’origine ;

Notez par ailleurs que fournir une déclaration d’origine sur facture ou un EUR1 peut parfois permettre au destinataire de bénéficier d’une réduction ou d’une exonération de droits de douane à l’arrivée.


Un document administratif unique (DAU)

Le DAU est un document qui sert avant tout auprès des autorités douanières pour leur permettre d’effectuer la procédure de dédouanement. Pour les entreprises, il fait partie de la déclaration de douane et qu’il s’agisse d’une exportation ou d’une importation.


Les spécificités douanières pour l’envoi de colis en Russie

Puisque la Russie fait partie de l’OMC, cela implique pour elle de mettre en place certaines spécificités comme appliquer un droit de douane moyen pour les marchandises. Par ailleurs les produits dont la valeur CAF est inférieure à 5000 RUB seront exemptés de droit de douane et de TVA.

Concernant les importations, elles devront être recensées suivant leur valeur en douane sur la base des factures CAF. Nous entendons par là que devra s’ajouter au prix du produit, les frais d’expédition comme les frais de transport et d’assurance engagés pour son acheminement.

Enfin, du point de vue des échantillons commerciaux, les entreprises pourront être exonérées de droits de douane et de TVA pendant 2 ans si et seulement si, ces échantillons sont destinés à des fins promotionnelles.


Quelles sont les marchandises interdites ?

Il existe bien sûr des marchandises interdites à l’importation en Russie. Nous retrouvons :

  • Les denrées périssables ;
  • Tabac ou boissons alcoolisées (même à destination de particuliers pour un usage personnel) ;
  • Les armes à feu, les munitions ou tout autre équipement militaire ;
  • Les bijoux, les métaux et les pierres précieuses ;

Préparez votre envoi de colis en Russie avec Globex

Le transport de marchandises à l’international peut se révéler ardu surtout si celui-ci fait face à un pays ayant de nombreuses restrictions comme la Russie. Globex connait ces enjeux et propose à ses clients une solution adaptée à leur besoin d’expédition à travers le monde entier.

Si vous souhaitez communiquer avec nos experts, contactez-nous. Nous ferons notre maximum pour répondre à vos interrogations et vous assurer un transport optimal.